Publication d’emplois

Rôles du cuivre dans l’organisme

L’organisme a besoin de plusieurs substances indispensables à son bon fonctionnement. Ces substances, parmi lesquelles on retrouve le cuivre, peuvent se retrouver naturellement dans l’organisme ou être apportées à travers les différents aliments que nous consommons. Retrouvez dans cet article les bienfaits que procure le cuivre à l’organisme humain.

Quelques généralités sur le cuivre

Dans le tableau périodique en chimie, le cuivre est un élément du groupe 11 de numéro atomique 29 et de période 4. Il est de la famille des métaux. Le corps humain est doté de façon naturelle de cet élément. Il se retrouve au niveau du noyau des cellules, du cytoplasme et des mitochondries.

Le cuivre revêt une importance capitale pour l’organisme. Il est qualifié d’oligo-élément à cause de sa faible concentration dans l’organisme humain. Ce métal s’invite à l’état de traces dans la majorité des aliments. Il se retrouve principalement dans les légumineuses comme les haricots blancs ou rouge et les céréales complètes. Il est sollicité pour plusieurs réactions dans le corps, car la plupart des enzymes ne peuvent se passer de lui. Chaque organisme humain dispose d’environ 100 mg de cuivre.

Rôles du cuivre dans l'organisme

Quelques rôles du cuivre

Le cuivre possède plusieurs rôles dans l’organisme humain. D’abord, il facilite la pigmentation de la peau et des cheveux. Le transport du fer dans l’organisme fait également partie des différentes attributions de cet élément. Il est efficace pour lutter contre les infections et favorise le meilleur fonctionnement du coeur.

De plus, cet élément a pour rôles de contribuer à la formation des globules rouges et à la défense de l’immunité. Il permet la minéralisation osseuse et confère une bonne qualité aux cartilages. Il régule aussi les neurotransmetteurs et agit donc sur l’humeur, le sommeil, l’attention et la mémoire. Étant un antioxydant, il lutte considérablement contre la propagation des bactéries et des virus. Il participe activement à la construction des tissus conjonctifs et favorise la croissance des cellules.

Qu’il soit naturel ou sous forme d’apport, le cuivre représente un excellent minéral pour la santé. Il assure la solidité des os et la formation du collagène. Grand acteur du métabolisme des protéines et des lipides, le cuivre se retrouve dans plusieurs enzymes. De par son action de métabolisme oxydatif du glucose, le cuivre peut prévenir certaines arythmies. Avec l’apport de cet élément, la synthèse des prostaglandines se réalise très facilement.

En outre, le cuivre participe au bon fonctionnement de la thyroïde. Grâce à lui, l’équilibre de l’histamine est amélioré. Il atténue de même les douleurs d’articulations et constitue pour l’organisme un grand stimulant. Il possède aussi des propriétés d’anti-âge, car il retarde le vieillissement. Cela est possible, car le cuivre améliore la densité des fibres de collage et celles élastiques. Ainsi, le vieillissement est contré non seulement à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur. Il procure alors de la vigueur et de l’énergie à l’organisme. Le cuivre permet également d’avoir une belle peau lumineuse. Il favorise la cicatrisation rapide des blessures.

Pour finir, il faut souligner que l’un des rôles de cette substance est de participer à la fertilité tant masculine que féminine. Il aide à avoir des spermatozoïdes de qualité chez l’homme et facilite l’ovulation chez la femme.

En tout, il faut retenir que le cuivre est un élément important qui protège l’organisme et maintient l’être humain en bonne santé.